Laure Michel

Sa palette instrumentale est fort colorée : flûtes à bec, tin et low whistle, nyckelharpa et ténorharpa, chant, percussions… Musicienne pédagogue à la formation multiple – naviguant du médiéval au baroque – et atemporelle, elle se passionne pour les musiques traditionnelles (scandinaves, celtiques, balkaniques, yiddish, séfarades, arabo-andalouses, occitanes, catalanes, sardes) qui sont un merveilleux réservoir de métissages culturels et trouvent des résonances particulières en elle.

On peut y ajouter les musiques de la Renaissance ou le jazz pour s’apercevoir qu’elle aime savourer une bonne partie des musiques vivantes.

C’est une collectionneuse de flûtes du monde, toujours en quête de nouveaux projets artistiques et de rencontres.