Le Voyage

Paroles & musique : Olivier Arnoux
Chant : Foldingo A (Olivier Arnoux) – Jackard (Pauline Arnoux) – Les Personnages – Anselme (Fred Gignoux)
Orchestrations : Denis Rionnet

– Tous –
Dans le sillage de l'agitation
Un drôle de navire en perdition
Veut se frayer un passage
L’équipage agrippé sur le pont
Bannit les préjugés
Pour trouver le bon ton

– Instrumental –

Le vieil Anselme qui prend la barre
Belle Araignée retient les voiles
Dame à l’Envers contradictoire
Et la Bohème dans ses nuages

Les Foldingos se jouent du stress
Et Double-Face, lui il s’efface
Reste Jackard dans le brouillard
Il attend son heure pour venir en aide

– Instrumental –

– Tous –
Dans le sillage de l'agitation
Un drôle de navire en perdition veut se frayer un passage
L’équipage agrippé sur le pont
Bannit les préjugés pour trouver le bon ton

– Jackard –
Mais soudain, poussé par le vent
Le navire atteint le sommet du néant
Et des formes apparaissent au loin
La forêt se dessine à l’encre de mes songes
Le refrain qui me vient en ronde
« Ouvre-moi la porte, toi qui connais la chanson »
Je la fredonne, le rideau se déchire
Arrachant l’équipage à sa dérive

– Anselme –
La la la la, La la la la, La la la la, La la la la,
La la la la, La la la la, La la la la, La la la la,