Le Voyage

Paroles & musique : Olivier Arnoux
Chant : Foldingo A (Olivier Arnoux) – Jackard (Pauline Arnoux) – Les Personnages – Anselme (Fred Gignoux
)

– Tous –
Dans le sillage de l'agitation
Un drôle de navire en perdition
Veut se frayer un passage
L’équipage agrippé sur le pont
Bannit les préjugés
Pour trouver le bon ton

– Instrumental –

Le vieil Anselme qui prend la barre
Belle Araignée retient les voiles
Dame à l’Envers contradictoire
Et la Bohème dans ses nuages

Les Foldingos se jouent du stress
Et Double-Face, lui il s’efface
Reste Jackard dans le brouillard
Il attend son heure pour venir en aide

– Instrumental –

– Tous –
Dans le sillage en oscillation
Un drôle de navire en perdition veut se frayer un passage
L’équipage agrippé sur le pont
Bannit les préjugés pour trouver le bon ton

Mais soudain, poussé par le vent
Le navire atteint le sommet du néant
Et des formes apparaissent au loin
La forêt se dessine à l’encre de mes songes
Le refrain qui me vient en ronde
« Ouvre-moi la porte, toi qui connais la chanson »
Je la fredonne, le rideau se déchire
Arrachant l’équipage à sa dérive

– Anselme –
La la la la, La la la la, La la la la, La la la la,
La la la la, La la la la, La la la la, La la la la,